Combien ça coûte de créer sa couverture de livre ?

Combien ça coûte de créer sa couverture de livre ?

Certains auteurs autoédités négligent la couverture de leur livre, persuadés que le sujet traité et la qualité de leur plume suffiront à attirer les lecteurs. Grave erreur. En premier lieu, c’est la couverture qui attire l’attention des lecteurs, en librairie comme sur Internet, et c’est souvent elle qui les pousse à l’achat. Alors un conseil : donnez autant d’attention à votre couverture qu’à votre texte. Trop de merveilles littéraires autoéditées sont passées sous silence à cause d’une couverture inadaptée. Si vous avez des compétences en PAO, vous pouvez la créer vous-même. Et si le sigle « PAO » vous est inconnu, attachez-vous les services d’un graphiste. Payer un prestataire coûte trop cher ? Pas forcément, tout dépend vos besoins et le prestataire choisi. Et le jeu en vaut la chandelle. Explications.

La couverture d’un livre n’a pas de prix

Les auteurs peaufinent leur manuscrit durant des mois, voire des années. Écriture, réécriture, relectures, corrections, autant d’étapes indispensables pour assurer la qualité de votre livre, dans le fond et la forme. Mais pour être lu, il faut être choisi en librairie.

Si vous deviez choisir un roman Noir, d’écrivain inconnu, décrivant les meurtres d’un serial Killer à 1km de chez lui durant le confinement lié au Covid19, comment procéderiez-vous ? Pour commencer, vous iriez sur Internet et taperiez « roman noir » sur les sites marchands ou vous vous dirigeriez vers le bon rayon en magasin. Ensuite, des couvertures vous taperont dans l’œil grâce à leur illustration, leur titre, leurs couleurs, leur résumé de 4e de couverture ; autant d’éléments qui stimuleront votre cerveau jusqu’à déclencher le processus d’achat ; votre carte bancaire effectuera la transaction sans contact avant même que vous n’ayez eu le temps de réfléchir.

Dans l’édition, lorsqu’on parle de « couverture d’un livre », on sous-entend la couverture, la 4e de couverture et, pour la version imprimée des ouvrages, la tranche. La couverture, c’est le packaging d’un livre en définitive. Dans le processus d’achat, c’est l’un des éléments clé. On peut même dire qu’il est essentiel.

Combien d’entre nous prend le temps de lire 50 pages d’un livre avant de l’acheter ? Une minorité, nous sommes d’accord. Soigner la création de votre couverture de livre n’est donc pas un luxe mais une obligation, quel qu’en soit le prix.

Créer sa couverture soi-même :  zéro euro

C’est la méthode privilégiée par de nombreux auteurs, à tort évidemment. Il ne suffit pas de maitriser les logiciels PAO comme InDesign pour devenir maitre dans l’art de la couverture. Certes, créer sa couverture soi-même coûte zéro euro, mais quel sera le coût humain ? En d’autres termes, combien de temps passerez-vous à réaliser cette couverture ? Une heure ou deux ? Dans cette hypothèse, je crains le pire pour votre couverture à moins d’être un artiste surdoué en informatique et d’une productivité sans égale. Vous prendriez cinq à dix heures ? Ça parait déjà plus réaliste, pour une couverture minimaliste. Vous pouvez sans problème pousser jusqu’à 15h de travail, soit deux jours pleins.

Une couverture se créer étape par étape : définition d’un concept, création de deux ou trois propositions, achat iconographique, réalisation d’illustration, bêtas tests, corrections, finitions, exportations dans les bons formats (.JPEG, .PNG, .PDF), en 300 dpi HD, en vignette, pour le web en 72 dpi, et j’en passe. Vous êtes certain de vouloir le faire vous-même ? Le manque de compétences ne fait aucun doute et le manque de recul sur votre œuvre, on en parle ?

Créer sa couverture avec son neveu qui maitrise bien l’informatique : un apéro.

Confier la création de votre couverture à votre neveu permet d’avoir un point de vue extérieur, ce qui est primordial. À force d’écrire un livre, le recul nous manque et l’apport d’une tierce personne est une force. En cela, votre neveu peut vous aider. Sachant que ce neveu à une âme d’artiste, qu’il est surdoué en informatique et d’une productivité sans égale, le résultat peut être à la hauteur de vos espérances. Si ce neveu tient à vous, il vous offrira ses compétences contre un simple apéritif ; il vous rendra service, pour le plaisir. Mais n’attendez pas de lui qu’il tienne des deadlines !

Votre neveu se penchera sur votre couverture lorsqu’il aura le temps, entre deux parties de jeu-vidéo, ses sorties en boite de nuit, ses innombrables textos et le temps consacré à ses multiples conquêtes. En d’autres termes, vous maîtriserez assez peu l’avancée de la création. Si vous êtes patient et que l’éternité s’offre à vous, aucun problème. En revanche, si vous êtes pressé de publier votre livre, c’est une autre histoire. Avons-nous abordé la question des règles et des contraintes à respecter en matière de création de couvertures ? Votre neveu les connait sans doute sur le bout des doigts.

Créer sa couverture avec un graphiste freelance spécialisé : 250 € par jour minimum

En France, il existe de nombreux graphistes spécialisés qui travaillent en freelance sur la réalisation de couvertures de livres. S’offrir les services d’un freelance ayant l’expérience du marché de l’édition est une force car il saura respecter les standards de la profession. Un graphiste freelance est disponible, réactif et il maitrise parfaitement les logiciels PAO et l’export des documents. Cerise sur le gâteau, il vous apporte l’œil neuf et la créativité dont votre couverture a besoin. Coût d’un freelance, au minimum et en omettant ceux qui cassent les prix : 250€ par jour. Si vous partez si une réalisation assez simple, vous pourriez payer moins (200€) et pour une création plus complexe, comportant une illustration, une grosse recherche iconographique et plusieurs allers-retours de corrections, vous atteindrez rapidement 500 €, pour 2 jours de travail.

La contrainte : de nombreux graphistes conservent les droits de l’œuvre qu’il est toutefois possible de racheter, au prix fort. La difficulté : trouver le bon graphiste, celui dont la « patte » graphique vous inspirera. En effet, chaque graphiste à son style et ses inspirations qui doivent s’accorder aux vôtres, à vos attentes.  S’attacher les services d’un graphiste signifie donc, en amont, faire une recherche minutieuse des graphistes qui sauront répondre à vos besoins. Et ça, c’est encore du temps, une prise de contact, des relances… Bref, c’est pas de la tarte !

Créer sa couverture avec une agence de communication : 500 € par jour en moyenne

En passant par les services d’une agence de communication, vous éviterez cette recherche du freelance, puisque c’est leur travail – s’ils n’ont pas le profil requis en interne. L’agence se charge de s’entourer des meilleurs, de ceux dont la créativité nourrira vos espoirs les plus fous. Qu’ils soient salariés de l’agence ou structures satellites, l’agence vous garantit les meilleures compétences imaginables. Sur le papier, il n’y a pas mieux qu’une agence de communication pour réaliser votre couverture, votre 4e de couverture et la tranche du livre. Mais sur le papier, il n’y a pas plus cher non plus !

Comptez 250 € pour une couverture minimaliste, sans recherche iconographique, ni corrections, 500 € pour un package plus complet et un résultat de caractère, et 1000 € si vous souhaitez y incorporer une illustration. À titre de comparaison, une grosse maison d’édition qui sous-traite la création de ses couvertures à une agence de communication peut être facturée entre 2000 € à 2500 € pour chaque couverture de livre réalisée. Le résultat est éminemment à la hauteur du prix investi et les droits de l’œuvre vous reviennent entièrement, mais vous, en tant qu’auteur autoédité, avez-vous cette somme-là à dépenser ?

Créer sa couverture avec youStory : de 190 € à 490 €.

Fort de ce constat et d’une grande connaissance du marché de l’édition et des standards à respecter, youStory a mis en place des packs de création de couverture qui répondent aux besoins des auteurs mais aussi à leur budget, tout en conservant la réactivité d’un freelance, les compétences d’une agence et la créativité artistique indispensable à toute grande couverture de livre.

Le pack professionnel à 190 € comprend la création de deux propositions de couverture, de tranche et de 4e de couverture par un graphiste professionnel, à partir de textes (résumé et mini-bio) et d’une ou deux images fournies.  

Le pack premium à 490 € comprend la création de trois propositions de couverture, de tranche et de 4e de couverture par un graphiste professionnel, la réalisation d’une éventuelle illustration personnalisée et la recherche iconographique (images, photos, etc.), à partir de textes fournis (résumé et mini-bio).

Quel que soit le pack choisi, vous conservez intégralement vos droits sur l’œuvre et, en fin de projet, notre équipe vous fournit les couvertures aux formats .pdf et .jpeg pour que vous puissiez les exploiter sur votre site web, sur vos réseaux sociaux, dans vos publicités, etc.

Qu’est-ce que vous attendez pour nous confier la création de votre couverture de livre ?

Comment protéger son livre ?

26 mai 2020

Comment écrire un bon roman ?

26 mai 2020

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *