Biographie

Alain Daniélou

18 mai 2022

Alain Daniélou est un précurseur. Ses livres ont été écrits trop tôt. Ainsi, quand sort la première version des Quatre Sens de la Vie en 1963, l’Europe n’a pas encore été confrontée aux problèmes auxquels elle a dû faire face ces dernières décennies. La grande Europe unie, qui compte déjà vingt-cinq peuples de langues différentes, n’est pas encore née.
Ainsi, les textes d’Alain Daniélou sont aujourd’hui plus que jamais d’actualité. Les Indiens n’affrontent-ils pas depuis des siècles le problème d’une société multiraciale, multiculturelle, multireligieuse, le problème de dizaines de langues différentes, celui de tribus animistes face à une immigration chrétienne, juive, parsie ?
Sans doute le modèle indien n’est-il pas reproductible dans nos pays du fait d’une longue histoire très différente, mais cet exemple peut nous aider à réfléchir face à l’importance croissante de groupes étrangers en Europe occidentale, des Roumains aux Ukrainiens, des Yougoslaves aux Musulmans d’Afrique du Nord, des Chinois aux Bengalis ou aux Pakistanais qui abordent nos contrées chaque jour.
Un autre exemple de l’intérêt que suscite l’œuvre d’Alain Daniélou réside en ses études concernant les musiques extra-européennes. La « World Music », concept tout nouvellement créé, prend une importance énorme dans la culture mondiale. Alain Daniélou n’est pas étranger à cette vague, lui qui a lutté inlassablement pour la reconnaissance des musiques extra-européennes. Ses livres sur le sujet trouvent de ce fait un jeune et nouveau public.
Depuis sa mort en 1994, au lieu de connaître une traversée du désert, l’œuvre d’Alain Daniélou a pris une nouvelle dimension non seulement dans les pays francophones mais aussi internationalement. On le traduit en bulgare, japonais, tamil, roumain, hollandais… et les ventes des traductions en anglais de tous ses ouvrages montrent l’intérêt que cette œuvre suscite.