EBOOK – LE BONHEUR EST EN TOI. PAS DANS TA BOUTEILLE.

6,99


Couverture Le bonheur est en toi. Pas dans ta bouteille
Couverture Le bonheur est en toi. Pas dans ta bouteille
4e de couverture

D’un l’alcool festif à une dépendance morbide.

Sophie est sortie “toujours vivante, toujours debout et encore plus forte” après un long combat contre sa dépendance alcoolique et livre son histoire sans aucuns tabous. Elle a, en premier lieu, écrit pour se “libérer” mais surtout pour donner un grand message d’espoir aux femmes et hommes dépendants à l’alcool ainsi que leurs codépendants. Et, aussi, afin d’inciter une prise de conscience collective sur le fait que l’alcoolisme est une réelle maladie et non un vice malsain. Elle livre son long et difficile parcourt, un cycle infernal de bonnes résolutions et d’échecs a répétition.

Description

Genre : récit, témoignage

Version numérique : 6,99 €

Formats de fichiers : .epub, .mobi et .pdf

ISBN : 978-2-38124-192-0


Ce témoignage poignant, dans lequel on revient non sans émotion sur l’alcoolisme sévère d’une femme, maman de quatre enfants.
Celui d’une “simple” mère de famille, Sophie.
https://www.facebook.com/andruseyko/

Une longue descente aux enfers et ses conséquences dramatiques sur toute une famille bouleversée.

A travers ce récit, nous touchons du doigt les problématiques posées par cette maladie qui frappe aussi bien les hommes que les femmes.

Un style sobre et saisissant d’authenticité, qui met en lumière une histoire vibrante de sincérité, racontant avec une émouvante simplicité, sans fard ni faux-semblants, des fragments marquants d’une période d’existence qui, au fil des pages, se mue en une formidable leçon de vie, en une renaissance salvatrice.

À travers ce livre, il s’agit de donner un réel espoir aux dépendants alcoolique ainsi que leurs codépendants.
Mais aussi de sensibiliser le lectorat au fléau de l’alcoolisme et à ses ravages et d’ ouvrir la conscience collective en criant haut et fort que l’alcoolisme est bien une maladie.
Maladie encore bien loin d’inciter à de la compassion et de l’empathie.

Le récit autobiographique d’une jeune femme, maman de quatre enfants, qui avait tout pour elle et qui a bien failli tout perdre, à cause de sa forte dépendance à l’alcool.
Dépendance insidieusement instaurée dans sa vie suite à ses premières attaques de panique.

S’en suit alors un engrenage de cures de sevrage et de retours à domicile.
Un long et difficile parcours, un cycle infernal de bonnes résolutions et d’échecs à répétition.

“Je devenais alors, après mes rechutes à la maison, le fantôme d’une sœur jumelle totalement sordide et littéralement à l’opposé de ce que je suis.”

“Une image qui me reste en tête, moi ivre morte, allongée dehors sous une pluie battante devant la porte d’entrée à 7 h 30 du matin. Greg et les enfants, sacs de cours sur le dos, qui ont dû m’enjamber tous les cinq tour à tour pour partir au travail, à l’école, au collège et au lycée. J’étais consciente, j’aurais préféré être morte, ils ne s’en seraient même pas aperçus tellement c’était une scène banale pour eux.”

“J’ai alors fermé les yeux et imaginé cette scène dont je me souviens encore. Celle de moi, dans mon cercueil ouvert, dans un état déplorable. Mes quatre enfants, qui, en guise de fleurs, jetaient dans mon cercueil encore ouvert tous les cadavres de bouteilles qui jonchaient le sol au pied de mon lit, avec un regard qui en disait long… ‘bien fait pour toi, pauvre merde’. J’en pleure encore à chaudes larmes en écrivant ce paragraphe.”

Avis

Avis

Aucun avis pour l'instant

Soyez le premier à donner votre avis

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *