Interview Yoann Faure, auteur youStory

Yoann Faure a été l’un des premiers auteurs publiés par youStory avec son livre « Le bruit des étoiles » qui a reçu un bel accueil des lecteurs, lui ouvrant les portes de l’édition à compte d’éditeur. Aujourd’hui, il répond à nos questions en exclusivité.

Yoann Faure

Comment es-tu devenu auteur ?

Je crois que j’ai toujours voulu écrire. J’adore raconter des histoires. Mais par pudeur, j’ai mis très longtemps à me lancer à l’eau. Comme beaucoup, j’imagine, on craint le regard des autres sur notre travail. L’écriture sort du cœur, c’est intime. C’est une part de nous que l’on révèle et qui est soumis à la critique. Je me suis lancé pour la première fois en écrivant une pièce de théâtre pour ma troupe, en leur précisant que c’était un ami qui l’avait écrite pour nous. Quand j’ai vu qu’ils aimaient bien, je leur ai avoué que j’en étais l’auteur. Ça m’a libéré pour la suite. 

Comment tu définirais ton style littéraire ?

Jusque-là, principalement du théâtre. Je me sens à l’aise avec les dialogues, un peu moins avec les descriptions. Le théâtre m’a permis de me concentrer sur les dialogues, et les comédiens étaient là pour leur donner de la forme et des couleurs. Je pense également avoir un style qui repose souvent sur le loufoque (même si je n’aime pas ce terme). Disons que j’aime mettre un peu de folie et de magie dans la réalité. 

Quels sont les auteurs qui t’inspirent ?

Shakespeare au-dessus de tout. Roméo et Juliette est pour moi la plus belle œuvre littéraire. C’est un sublime mélange de poésie et de tragédie. Sinon j’aime beaucoup des auteurs contemporains comme Gilles Legardinier, Maxime Chattam, JK Rowling…

Quel est le sujet de ton roman Le bruit des étoiles ?

Une nuit d’étoiles filantes, visibles seulement depuis le toit d’un immeuble, émergeant au-dessus d’un épais nuage s’étant abattu sur la ville. Mais le vrai sujet, c’est l’amitié et d’accepter que les plus belles aventures soient souvent les plus inattendues. 

Quel sera le sujet de ton prochain livre ?

C’est une chasse au trésor littéraire, entreprise par deux orphelines en fugue, aux alentours des années 1910. Un tour du monde où je pousse un peu plus loin le mélange entre réalité et magie, entre aventure et poésie.

Que penses-tu de l’autoédition ?

C’est une manière de concrétiser un rêve, d’avoir entre ses mains l’objet pour lequel on a tant travaillé. Après, je pense qu’il y autoédition et autoédition. Pour s’autoediter, cela ne consiste pas seulement à publier son travail, il faut aussi savoir s’entourer des bonnes personnes pour finaliser correctement son projet. C’est ce que j’ai trouvé avec YouStory qui n’a pas seulement imprimer mon bouquin. J’ai été conseillé et guidé du début à la fin, c’était très appréciable. 

La belle histoire est que cela m’a permis de signer ensuite avec une maison d’édition. Avoir le bouquin entre les mains, l’objet fini, m’a permis d’en faire la promotion sur les réseaux sociaux. Une chose en entraînant une autre, j’ai été contacté par la maison d’édition qui souhaitait lire le livre, puis après lecture, de le publier.

Comment as-tu connu youStory ?

Je connais son fondateur depuis des années. Je suivais de près YouStory depuis quelques temps.

Si tu devais résumer youStory en 3 mots ?

Ecoute, accompagnement, sérieux.

Tu conseillerais youStory à d’autres auteurs ?

Avec ce premier livre, j’ai été stupéfait de découvrir un monde avec un nombre incalculable d’arnaqueurs. Prendre de l’argent à ceux qui veulent réaliser leur rêve a toujours été un commerce juteux. Le monde littéraire n’y échappe pas et il faut faire attention aux gens peu scrupuleux qui y gravitent. YouStory, c’est une valeur sûre. Il n’y a pas de mauvaise surprise. Vous savez dans quoi vous investissez. Donc oui, je conseillerais YouStory à quiconque souhaite rejoindre une maison d’auto édition sérieuse, à taille humaine, et proche de ses auteurs.

Idées reçues farfelues sur l’autoédition

9 janvier 2021

Notre soutien à l'association Les Ateliers illustrés de Nice

9 janvier 2021

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *