Le livre audio : un nouvel eldorado ?

Le livre audio : un nouvel eldorado ?

Et si le confinement avait permis au livre audio de se faire une place sur le marché du livre français ? Si l’on on en croit les chiffres du SNE, le mois de mars 2020 a vu une hausse des ventes de livre audio de plus de 50%, ce qui retient forcément l’attention des éditeurs. « La peste » D’albert Camus s’est d’ailleurs écoulé à 4000 exemplaires en format audio. De quoi susciter des convoitises. Ce phénomène est-il dû aux circonstances exceptionnelles que nous venons de traverser ou ne fait-il que commencer ? Je vais essayer d’y répondre.

Le boom du livre audio en France

Le confinement semble avoir changé les habitudes de lecture en France. La forte croissance des ventes de livres audio au cours du mois de mars en est la preuve, porté par la littérature jeunesse notamment. Selon le SNE, la part de marché du livre audio aurait augmenté de 50 % en un an dans l’Hexagone. Le syndicat va même plus loin en affirmant que 18 % des lecteurs écoutent déjà régulièrement des livres audio quand 14 % d’entre eux commencent à s’y intéresser. Quand on sait qu’en Italie le marché de l’audio satisfait déjà les attentes de plus d’un million et demi de lecteurs et qu’aux États-Unis la hausse annuelle de la consommation de livres audio tourne autour de 25%, le meilleur reste à venir en France. Les livres audio dépasseront bientôt leur statut de « niche » qui leur colle à la peau pour émerger véritablement en se démocratisant auprès du grand public. Jusqu’à devenir incontournable ?

Un intérêt soudain pour le livre audio ?

Certains experts pensent que le confinement dû au covid-19, conjugué aux promotions spéciales et aux titres offerts par certains éditeurs, explique le boom du livre audio, mais pas seulement. Ce nouveau mode de lecture répond au besoin croissant des lecteurs (et plus globalement des consommateurs) en matière de culture dématérialisée et d’expériences nouvelles. Surfant sur la vague du Podcast, la révolution sonore du livre est en marche et rien ne semble pouvoir l’arrêter. Les smartphones se révèlent être les principaux canaux d’écoute, logiquement suivi par les tablettes et les ordinateurs portables. Un tiers des lecteurs utiliseraient aussi des enceintes et montres connectées pour écouter leurs œuvres favorites. Ces objets connectés deviennent un enjeu de taille pour espérer tirer profit de l’Eldorado audio, alors que le format CD est lui peu à peu délaissé, comme c’est déjà le cas depuis longtemps aux États-Unis.

L’avenir du livre audio

En France, le livre audio n’en est qu’à ses balbutiements, même si un catalogue de titres existe déjà et que des sociétés se sont spécialisées pour les produire et les commercialiser. Il suffit de voir le nombre d’œuvres non converti en audio pour s’en convaincre. Les éditeurs français rechignent toujours à convertir leur livres papiers en livre numériques dans un marché pourtant consolidé, alors vous imaginez bien que les livres audio devront encore un peu patienter !

Heureusement, l’appât du gain pousse les grands noms de l’édition à s’organiser, qu’il s’agisse de producteurs / distributeurs comme le pionnier Amazon (via sa marque Audible), la Fnac (via sa marque Kobo), ou d’éditeurs traditionnels, voire de regroupements d’éditeurs. Tout l’enjeu pour ces acteurs, sera d’enrichir rapidement le catalogue de titres audio, sans renier la qualité de la production et en offrant différentes possibilités de consommation aux lecteurs (achat ou abonnement).

Mais s’il veut devenir un Eldorado, le livre audio devra aussi innover pour s’adapter à nos manières de consommer qui évoluent chaque jour. Dans cette optique fleurissent les associations fructueuses, entre Lizzy et Canal+ notamment, pour offrir aux abonnés des livres audio gratuits, chaque mois. Spotify met lui aussi en place des séries de livres audio accessibles sur leur plateforme. Kobo va encore plus loin en proposant aux auteurs d’autoéditer leur livre audio. Les projets de manquent pas.

Avec un marché mondial du livre audio appelé à dépasser 3,5 milliards de dollars dans le monde cette année, selon le cabinet Deloitte, un catalogue de titres étoffés, des services innovants et une structuration croissante du marché, le livre audio semble avoir de beaux jours devant lui !

Comment écrire un bon roman ? La suite !

16 juillet 2020

Comment écrire un bon roman ? La fin.

16 juillet 2020

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *