Quels sont les retours sur investissement possible dans l’autoédition ?

Quels sont les retours sur investissement possible dans l’autoédition ?

Publier un livre en autoédition peut parfois demander un investissement conséquent. De nombreux facteurs entrent en compte tel que la somme dépensée, le taux de dividendes à percevoir ou encore le prix de vente du livre. Dans ces conditions, il est intéressant de se demander à partir de combien de ventes vous rentabiliserez votre investissement. Voici quelques exemples pour vous donner une idée de votre seuil de rentabilité selon plusieurs cas de figures. 

Impression d’un stock de livres

Le prix d’impression d’un ouvrage dépend de ces spécificités :

  • Nombre d’exemplaires à imprimer
  • Format du livre (hauteur x largeur)
  • Nombre de pages
  • Impression intérieure (couleur ou noir et blanc)
  • Pelliculage couverture (mat, brillant, etc.)
  • Papier (par exemple blanc 74g, crème 83g, blanc 105gr…)

Il convient également d’ajouter les frais suivants :

  • Colisage (selon quantité choisie)
  • Expédition (lettre verte ou Chronopost, selon quantité choisie)
  • Installation de titre chez l’imprimeur (coût unitaire / titre)

Prenons un exemple :

Nombre d’exemplaires à imprimer50
Format du livre120 X 90 mm
Nombre de pages250
Impression intérieureNoir et blanc
Pelliculage couvertureBrillant
PapierBlanc 74g
Expédition (via Chronopost)France
Estimation total TTC350 €

L’impression de votre stock personnel vous coûtera donc 350 € TTC, soit 7 € par livre.

Si vous vendez ce livre 20 € TTC autour de vous, vous ferez une marge de 13 € par livre.

Il vous faudra donc vendre 27 livres – soit un peu plus de la moitié – pour rentabiliser votre investissement. En effet : 27 x 13 = 351 €. Le reste équivaudra à vos bénéfices. C’est la méthode de vente qui rapporte le plus d’argent lorsqu’on autoédite son livre.

Investissement d’un pack chez un autoéditeur

Les tarifs des prestations liés à la publication de votre livre par un autoéditeur payant sont variables.

Prenons un pack à 500 € TTC pour être distribué dans de nombreuses librairies, enseignes culturelles, grandes surfaces et plateformes de vente en ligne.

Si vous vendez votre livre 20 €, voici le nombre d’exemplaires à vendre pour rentabiliser cet investissement selon votre pourcentage de dividendes sur les ventes :

Pourcentage sur les ventesSomme perçue (base : livre à 20 €)Nombre d’exemplaires à vendre
10% de dividendes2 €250
20% de dividendes4 €125
50% de dividendes10 €50
100% de dividendes (stock personnel, en déduisant le prix d’impression)13 €39

En sachant qu’un primo-auteur vend en général entre 200 et 500 exemplaires de son livre (selon la communication mise en œuvre, son réseau, etc.), le pack peut facilement être rentabilisé.

Investissement kakémono – flyers – marque-pages

Pour espérer vendre des livres, il faut communiquer efficacement. En la matière, il existe des supports de communication dits « corporate », qui vous représentent en tant qu’auteur, et d’autres « commerciaux » qui ont pour objectif de faire vendre des exemplaires du livre.

Prenons deux scénarios où vous prenez en charge la conception graphique et le paramétrage technique :

Communication corporate

Sur la base de l’impression et de l’expédition :

  • D’un roll-up (kakémono) : 130 €
  • De 250 marque-pages : 60 €
  • De 250 flyers : 60 €
    • Soit un total de 250 € TTC

Vous devrez vendre :

  • 20 exemplaires d’un livre imprimé en stock pour les rentabiliser.
  • 25 exemplaires d’un livre commercialisé en librairie sur la base de dividendes à 50%.
  • 63 exemplaires d’un livre commercialisé en librairie sur la base de dividendes à 20%.
  • 125 exemplaires d’un livre commercialisé en librairie sur la base de dividendes à 10%.

Communication commerciale

Sur la base d’une campagne Instagram et Facebook d’un mois :

  • Achat d’espace : 500 € TTC

Vous devrez vendre :

  • 39 exemplaires d’un livre imprimé en stock pour les rentabiliser.
  • 50 exemplaires d’un livre commercialisé en librairie sur la base de dividendes à 50%.
  • 125 exemplaires d’un livre commercialisé en librairie sur la base de dividendes à 20%.
  • 250 exemplaires d’un livre commercialisé en librairie sur la base de dividendes à 10%.

Qu'est ce que la diffusion d'un livre ?

16 janvier 2023

Interview de J. Bourdier, auteur youStory

16 janvier 2023

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *