Mise en page d’un ebook : nos conseils

Ça y est ! Votre livre est rédigé, relu, corrigé et il ne vous reste plus qu’à le publier en version numérique ! Enfin, presque… Car une dernière étape vous attend avant de vous lancer dans l’autoédition : la mise en page de votre ebook. Vous ne savez pas par où commencer ? Pas de panique ! Nous vous expliquons tout en quelques étapes simples.

1. À savoir avant de se lancer dans la mise en page d’un ebook

Vous pensiez pouvoir réaliser la même mise en page pour votre livre numérique que pour votre livre papier ? Détrompez-vous ! La lecture sur liseuse est très différente de celle sur papier : format (.epub, .mobi, .pdf), taille de l’écran, mise en forme… De nombreux paramètres ont un impact sur la lecture finale.

C’est pour vous aider à y voir plus clair que nous vous avons concocté une liste de bonnes pratiques pour mettre en page votre ebook :

  • Ne conservez que les styles standards du logiciel de traitement de texte utilisé. N’utilisez pas les fonctionnalités spécifiques de Word ou d’Open Office telles que les zones de texte ou les pieds de page, non reconnues par le format .epub.
  • N’insérez pas de numéros de page automatiques.
  • N’insérez ni en-tête, ni pieds de page.
  • Évitez au maximum les mises en page complexes. Privilégiez la simplicité.
  • Aucun format particulier n’est demandé pour les ebooks. Néanmoins, chez youStory, nous fournissons un document préformaté que vous pouvez télécharger ci-dessous.

2. Comment paramétrer la police d’écriture ?

Maintenant que nous avons fait le tour de ce que vous ne devez pas faire, découvrez comment bien paramétrer la police de votre roman numérique !

  • Optez pour une police basique : Arial, Garamond ou Calibri par exemple.
  • La taille peut varier de 10 à 13 points. Pas plus, pas moins.
  • Utilisez seulement une police et une ou deux couleurs pour le texte.
  • Grâce aux styles de votre logiciel, définissez les titres et sous-titres.

3. Les premières pages de son livre numérique

Chaque éditeur peut avoir son avis sur la question mais je préconise de commencer votre livre numérique par une page blanche sur laquelle intégrer votre image de couverture. Ensuite, viennent les informations importantes comme les titres, les dédicaces ou les citations qui doivent de préférence être centrés en haut de page et séparés par un saut de page.

  • Page 1 = Image de couverture
  • Page 2 = Titre
  • Page 3 = Informations légales (n°ISBN, date de parution, etc.) et copyright
  • Page 4 = Dédicaces
  • Page 5 = Citation
  • Page 6 = Préface, prologue, 1er nom de chapitre ou démarrage du texte.

4. Comment gérer les chapitres et paragraphes ?

Lorsque vous intégrer votre texte, mieux vaut suivre ces préceptes de base pour s’assurer une conversion .epub optimum :

  • Chaque titre ou sous-titre ou sous-sous-titre de chapitre doit comporter un style Word du type Titre 1, 2, 3…
  • Chaque titre doit être précédé d’un saut de page (pour se détacher du chapitre précédent), et éventuellement être suivi d’un saut de page.
  • Mieux vaut justifier les paragraphes.
  • Travailler en interligne simple.
  • Utiliser les styles fournis par Word pour mettre en lumière certains passages, sans utiliser l’insertion de zones de texte spécifiques.
  • Bien supprimer les éventuelles césures nécessaires à la version papier du livre.
  • Bien supprimer les successions d’espaces qui permettent aux plus maladroits de passer à la ligne dans un document Word.
  • Ne pas intégrer plus d’un saut de ligne avant et après un paragraphe
  • Ne pas rajouter de marges supplémentaires droite/gauche
  • Éviter d’utiliser les tabulations, listes à puces, signets et autres lettrines.

5. Un chapitre est terminé ? Ajoutez un saut de page !

Lorsque vous terminez un chapitre de votre livre numérique, n’appuyez surtout pas sur la touche « entrée » jusqu’à parvenir à la page suivante ! Cliquez plutôt sur « insertion », puis « saut de page ». Ceci évitera un mauvais affichage sur votre Kindle ou tout autre support de lecture. Pensez également à bien aérer le texte et à sauter des lignes afin de faciliter la lecture. Vous pouvez aussi augmenter l’interligne et définir un retrait pour la première ligne.

6. Comment gérer les images intégrées dans l’ebook ?

Pour un livre contenant de nombreuses images et une mise en page complexe, comme c’est le cas avec les livres illustrés, la création d’un livre numérique n’est pas facile. Il est souvent plus simple de l’imprimer en couleur, de le scanner en format JPEG 300dpi et de compiler les fichiers sur un même document .pdf, comme expliqué dans cet article.

Si votre ebook comporte peu d’images, le plus simple reste d’intégrer les images au document et d’insérer un saut de page avant et après l’image. Si votre ebook comporte peu d’images, le plus simple reste d’intégrer les images au document et d’insérer un saut de page avant et après l’image. Evitez absolument d’habiller les images d’une quelconque manière car la convention en fichier numérique ne respectera pas cette mise en page. Évitez absolument d’habiller les images d’une quelconque manière car la convention en fichier numérique ne respectera pas cette mise en page.

7. Faut-il générer une table des matières pour mettre en page son livre numérique ?

Dans le cas d’un ebook, nul besoin de générer un sommaire : ce dernier sera créé automatiquement lors de la conversion du fichier en .epub, grâce aux styles utilisés pour vos chapitres. Comment ça ? Vous n’avez pas utilisé de style pour vos noms de chapitre ??

8. Les dernières pages de son ebook

Là aussi, ce n’est que mon humble avis, mais vous pouvez envisager les dernières pages suivantes pour votre ebook, dans cet ordre :

  • Page suivant la fin du texte = Remerciements
  • Page suivante = Bibliographie auteur
  • Page suivante = Information d’auteur (réseaux sociaux, site web, etc.)
  • Page suivante = Table des matières (si vous n’avez pas utilisé de styles pour vos noms de chapitres)
  • Page suivante = Lexique
  • Page suivante = Information éditeur / autoéditeur / imprimeur
  • Dernière page = 4e de couverture du livre

9. Comment convertir son ebook aux bons formats de fichier

Quel que soit votre logiciel traitement de texte, vous pouvez enregistrer votre document en format .html pour ensuite le charger sur une application Internet de conversion qui vous permettra de générer des fichiers spécifiques .epub, .mobi, etc.

Si la phrase ci-dessous vous est incompréhensible, optez plutôt pour l’une des logiciels ci-dessous qui permettent, à partir d’un fichier texte (.doc, .docx ou .odt) ou d’un fichier .html, d’obtenir un fichier .epub de qualité :

  • Calibre : facile à prendre en main. Idéal pour convertir un livre constitué majoritairement de texte dans divers formats de fichiers (.epub, .mobi, etc.). Il permet aussi de gérer les métadonnées et de modifier le code des fichiers. Beaucoup moins performant pour les livres illustrés.
  • Atlantis : encore plus facile d’accès, clairement destiné aux débutants et en néophytes en informatique, il offre cependant moins de possibilités, pour les tableaux et les images notamment.
  • Sigil : aussi performant que Calibre avec en plus une fonction de vérification de livre performante.
  • Amanuensis :  permet de créer des fichiers .epub facilement à partir d’un fichier .odt. Son avantage : il gère bien mieux les images et les tableaux que les autres logiciels.

Retrouvez plus d’informations sur ces logiciels de conversion d’ebook dans cet article très complet.

10. Bien vérifier le résultat avant de publier le livre numérique

Bien sûr, une fois votre livre numérique généré aux bons formats de fichier, vous pouvez l’enregistrer sur votre liseuse (Kindle, Kobo, etc.) pour vérifier que tout s’affiche correctement. C’est une méthode disons… artisanale, qui a le mérite de vous montrer le rendu de votre ebook en condition réelle.

Si vous souhaitez faire cette vérification comme un professionnel, mieux vaut utiliser le logiciel Sigil, qui permet de constater les problèmes, éventuellement de les corriger automatiquement et rééditer votre livre numérique. Plus d’informations à ce propos, et plus globalement sur la création de livre numérique, dans l’excellent article de Jean-Claude Dunyach.

Comme vous pouvez le constater, la mise en page d’un livre numérique est différente de celle d’un livre papier. Aussi, pour garantir un affichage optimal sur le support de lecture, nous vous conseillons de privilégier la lisibilité. Vous souhaitez éditer votre livre numérique, mais vous ne savez toujours pas par où commencer ? N’hésitez pas à nous contacter : notre maison d’autoédition a déjà accompagné de nombreux auteurs dans la mise en page professionnelle de leurs ebooks.

Autoédition : ça peut rapporter gros ?

31 mars 2021

Interview Samuel Montesanti, auteur youStory

31 mars 2021

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *