Comment mettre en page son roman ?

Comment mettre en page son roman ?

Les auteurs de romans aiment raconter des histoires, développer des personnages, décrire des scènes et faire passer des messages. Ils adorent ça, ils écrivent pour ça. En général, ils emploient aussi beaucoup d’énergie pour créer de belles couvertures, attirantes au premier regard. Jusque-là, aucune fausse note. En revanche, il existe une chose que les auteurs négligent à coup sûr : la qualité de la mise en page de leur roman. Certes, c’est un métier à part entière, tout le monde n’utilise pas Word comme un professionnel, mais il faut prendre conscience que la qualité de la mise en page influe grandement sur le confort de lecture. Il existe des normes strictes en la matière sur le marché de l’édition. Si votre mise en page n’est pas à la hauteur, vos lecteurs se détourneront du livre, même si vous avez écrit la meilleure intrigue du monde. Bien mettre en page votre bouquin est une NÉCESSITÉ quand vous optez pour l’autoédition. Si vous n’êtes pas minutieux sur ce point, c’est l’échec assuré.

Pour vous aider, nous avons répertorié les bonnes pratiques à suivre. Attention, il s’agit de conseils destinés à bien mettre en page un roman papier et non un roman numérique, un guide pratique, un livre illustré ou une bande dessinée, même si nombre d’entre eux sont valables pour tous types d’ouvrages.

La mise en page du document

Ça peut paraitre évident, mais avant de commencer à écrire votre roman, déterminez le format du document (onglet « mise en page > Taille » dans Word), en évitant des formats aberrants du type 123 cm x 13 cm. Parmi les formats standards de l’édition vous pouvez retrouver le 10,2 cm x 15,2 cm, le 12 cm x 19 cm, le 13 cm x 18 cm, le 13,3 cm x 20,3 cm, le 14 cm x 21,6 cm, le 15,2 cm x 22,9 cm ou encore le 21 cm x 29,7 cm, même s’il est un peu grand à mon goût.

Les marges vont également avoir leur importance ; prévoyez une marge de sécurité suffisante pour que le texte ne soit pas coupé à l’extérieur de la page et pour qu’il reste lisible à l’intérieur de la page. Prévoyez au minimum 1,2 cm à l’extérieur et 1,6 cm à l’intérieur (onglet « mise en page > Marge » dans Word).

Autre chose importante : dans ce même onglet « Marge », dans la partie « Page », dans le champ « Afficher plusieurs page », choisissez la réponse « Pages en vis-à-vis ». Sans cela, votre livre ressemblera plus à un mémoire d’étudiant qu’à un roman.

En-tête et pied de pages

Les en-têtes sont généralement utilisés pour renseigner le titre du livre et le nom de l’auteur (l’un sur une page paire et l’autre sur une page impaire) ou le titre du livre et le nom du chapitre en cours.

Le bas de page est réservé à la pagination. Autant les définir dès le début également en allant dans « Insertion > Numéro de page > Format de numéro de page ». Dans la partie « Numérotation des pages », entrer « 1 ». Puis, en cliquant sur une page impaire, retournez dans « Insertion > Numéro de page > Bas de page » et choisissez l’emplacement qui vous convient le mieux (en général au centre ou à l’extérieur). Refaite la même chose en cliquant sur une page paire.

Les premières pages du roman

Chaque éditeur peut avoir son avis sur la question mais une chose est certaine : commencez votre roman par deux pages blanches et les informations importantes comme les titres, les dédicaces ou les citations doivent se trouver sur les pages de droites (pages impaires).

Chez youStory, nous avons à cœur de mettre les premières pages suivantes (selon numéro de page) :

  • Page 1 = Page blanche (feuille 1)
  • Page 2 = Page blanche (feuille 1)
  • Page 3 = Faux titre (feuille 2)
  • Page 4 = Page blanche (feuille 2)
  • Page 5 = Titre (feuille 3)
  • Page 6 = Informations légales (n°ISBN, date de parution, etc.) et copyright (feuille 3)
  • Page 7 = Page blanche (feuille 4)
  • Page 8 = Page blanche (feuille 4)
  • Page 9 = Dédicaces (feuille 5)
  • Page 10 = Page blanche (feuille 5)
  • Page 11 = Citation (feuille 6)
  • Page 12 = Page blanche (feuille 6)
  • Page 13 = Préface, prologue, 1er nom de chapitre ou démarrage du texte (à partir de la feuille 7)

Les dernières pages du roman

Là aussi, cela change beaucoup d’un éditeur à un autre, mais vous pouvez envisager les dernières pages suivantes pour votre roman, dans cet ordre (selon pages paires et impaires) :

  • Page impaire = Remerciements (feuillet A)
  • Page paire = Page blanche (feuillet A)
  • Page impaire = Bibliographie auteur (feuillet B)
  • Page paire = Page blanche (feuillet B)
  • Page impaire = Information d’auteur (réseaux sociaux, site web, etc.) (feuillet C)
  • Page paire = Page blanche (feuillet C)
  • Page impaire = Table des matières (feuillet D)
  • Page paire = Page blanche (feuillet D)
  • Page impaire = Lexique (feuillet E)
  • Page paire = Page blanche (feuillet E)
  • Page impaire = Information éditeur / autoéditeur / imprimeur (feuillet F)
  • Page paire = Page blanche (feuillet F)
  • NB : la toute dernière page d’un livre doit nécessairement être une page paire.

Les pages blanches

Je ne vais pas aborder ici le syndrome de la page blanche mais les indispensables pages blanches qu’il faut disséminer ici et là dans votre roman pour que l’impression soit conforme aux standards de l’édition. Tout roman doit ainsi commencer par deux pages blanches et se terminer par une page blanche.

En outre, tout chapitre commençant sur une page impaire, il faut nécessairement une page blanche sur la page précédente (sur la page paire), si le chapitre précédent se termine sur une page impaire lui aussi.

Attention, pensez bien à :

  • Faire des sauts de page quand il s’agit d’intégrer une page blanche. Si vous faites des sauts de ligne successifs, vous courrez à la catastrophe.
  • Cacher les en-têtes et pieds de page sur ces pages blanches (en insérant un carré blanc par-dessus par exemple), car il n’y a rien de plus moche que ça.

Polices de caractères des textes

Alors sur ce point, je vois parfois du grand n’importe quoi ! Chers auteurs, un roman n’est pas un sapin de Noël que l’on décore à sa guise, selon ses envies et ses goûts (qui peuvent être discutables…).

Pour commencer, utilisez des polices standards pour le texte, bien lisibles, telles que Times, Arial, Helvetica, Cambria, Tahoma, Garamond, etc. Pas de Comic, d’Impact, ni de Bauhaus 93 et encore moins de French script, s’il vous plaît.

Vous pouvez faire une petite exception pour la typographie des noms de chapitre et des sous-chapitres, sans abuser non plus. Pensez bien à harmoniser ces polices pour éviter d’en avoir une différente à chaque chapitre ou sous-chapitre.

La taille du texte doit être de 11 ou 12 points, selon la Police choisie, quand celui de vos noms de chapitres ou de sous-chapitres peuvent aller jusqu’à 20 points sans problème.

Mise en page du texte

Là aussi, halte à la fantaisie gratuite ! Gardez à l’esprit que votre roman doit être agréable à lire, il ne doit ni piquer les yeux, ni fatiguer le lecteur. Pensez donc bien à :

  • Aérer le texte en passant des lignes, en mettant en exergue des paragraphes distincts.
  • Vérifier l’espace entre les mots qui doit être ni trop larges, ni trop serré.
  • Justifier le texte à gauche pour former un bloc de page rectangulaire.
  • Éviter les veuves (ligne de texte visible, seule, en haut d’une page) dans « Paragraphe > Enchainement ».
  • Éviter les orphelins (ligne de texte visible, seul, en bas d’une page) dans « Paragraphe > Enchainement ».
  • Ajouter des césures (coupure de mots en fin de ligne), mais pas plus de deux à la suite, dans « Mise en page > Coupure de mots ».
  • Éviter de mettre de la couleur sur vos textes si le roman est imprimé en noir et blanc.

La rentrée littéraire, c’est quoi au juste ?

30 septembre 2020

Comment auto-éditer un livre ?

30 septembre 2020

2 commentaires sur Comment mettre en page son roman ?

  1. Bonjour, J’ecris un roman humoristique, pour le moment par plaisir de l’ecriture, mais j’aimerais au final l’imprimer chez moi et l’offrir a un proche. Mon probleme est les pages liminaires, je ne sais plus comment les organiser, pouvez-vous m’aider (ma table des matieres et une dedicace feront parties des pages liminaires), quel sont les pages et annotations que je dois ecrire et dans quel ordre?

    Reply
    • Bonjour, vous pouvez suivre cet ordre ou télécharger directement l’une des mises en page téléchargeable dans cet article 🙂

      Page 1 = Page blanche (feuille 1)
      Page 2 = Page blanche (feuille 1)
      Page 3 = Faux titre (feuille 2)
      Page 4 = Page blanche (feuille 2)
      Page 5 = Titre (feuille 3)
      Page 6 = Informations légales (n°ISBN, date de parution, etc.) et copyright (feuille 3)
      Page 7 = Page blanche (feuille 4)
      Page 8 = Page blanche (feuille 4)
      Page 9 = Dédicaces (feuille 5)
      Page 10 = Page blanche (feuille 5)
      Page 11 = Citation (feuille 6)
      Page 12 = Page blanche (feuille 6)
      Page 13 = Préface, prologue, 1er nom de chapitre ou démarrage du texte (à partir de la feuille 7)

      Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *