L’auto-édition est-elle l’avenir de l’édition ?

Depuis quelques années l’auto-édition prend une place de plus en plus importante sur le marché de l’édition. Certains auteurs connus font même le choix de quitter l’édition traditionnelle pour se tourner vers cette nouvelle option et les avantages qu’elle offre. Pour autant, l’édition traditionnelle est-elle destinée à laisser sa place à l’auto-édition ?

Une offre et une demande décalée

D’une part 92% des Français se disent lecteurs et environ 436 millions de livres sont vendus chaque année. De l’autre, plus de de 2,5 millions de français souhaitaient publier leurs manuscrits en 2018. Il existe donc véritablement une demande très forte pour l’édition de nouveaux livres. Pendant longtemps, l’édition traditionnelle a été le seul moyen de répondre à ce besoin. Pourtant, l’infime proportion de manuscrits sélectionnés par les maisons d’éditions se révèle insuffisante pour répondre aux demandes des lecteurs et des auteurs. Avec le progrès de l’impression à la demande et du commerce sur internet, de nouvelles solutions sont donc apparues pour offrir des alternatives aux auteurs tout en permettant de proposer un catalogue plus large et diversifié aux lecteurs. 

L’auto-édition, un phénomène en pleine croissance

Avec l’apparition de nouvelles plateformes comme Amazon KDP ou Kobo, le nombre d’auteurs auto-édités a connu une véritable explosion depuis maintenant plusieurs années. Ainsi, en 2019, 20% des livres papiers publiés (et déposés à la BnF) l’ont été grâce à l’auto-édition, alors qu’il n’était que d’environ 10% une décennie plus tôt. L’auto-édition présente un grand nombre d’avantages (liberté, droits d’auteurs plus importants…) qui ont su convaincre les auteurs, mais aussi intéresser les lecteurs. En effet, la forte croissance du livre numérique a fortement favorisé celle des livres auto-édités, en permettant aux lecteurs d’avoir accès instantanément à une large bibliothèque de livres pour un prix très modéré. Car si les ebooks permettent de réduire considérablement les coûts, l’édition traditionnelle peine encore à proposer des prix attractifs sur le livre numérique. Alors que les lecteurs ne prêtent que peu d’attention à la maison d’édition d’un livre (ou à son absence) sur internet, les prix souvent deux fois inférieur des romans auto-édités attirent un intérêt considérable. De plus, l’apparition de nouvelles plateformes d’auto-édition peut permettre de faciliter considérablement le travail des auteurs. Avec l’explosion récente des ventes sur internet, l’auto-édition semble donc encore avoir de beaux jours devant elle.

Une édition traditionnelle qui résiste à l’auto-édition

En dépit de la croissance de l’auto-édition, l’édition traditionnelle reste néanmoins un marché plutôt stable ces dernières années. En effet, elle présente des avantages indéniables que l’auto-édition est pour l’instant incapable de combler. Que ce soit par sa présence presque exclusive en librairie, son image qualitative, ou l’absence d’investissement nécessaire (financier ou temporel), l’édition traditionnelle demeure extrêmement attractive pour les auteurs. Pour les libraires et les lecteurs, c’est un gage de qualité qui manque à l’auto-édition. Car si n’importe qui peut publier un livre auto-édité, un ouvrage provenant d’une maison d’édition a au contraire été sélectionné et relu par des professionnels. Il y a donc un réel besoin (loin d’être atteint) pour l’auto-édition de créer une image plus qualitative, avec des livres de meilleures qualités sur le fond et sur la forme.

Une auto-édition qui complète l’édition traditionnelle

De façon générale, il semble que l’auto-édition ne soit pas destinée à remplacer l’édition traditionnelle, mais plutôt à combler ses manques. Ce sont deux méthodes qui ne s’adressent pas à la même clientèle, et qui répondent à des besoins et demandes différents pour les auteurs. Certains préféreront la liberté qui vient avec l’auto-édition, pendant que d’autres choisiront la facilité et le prestige qui vient avec l’édition traditionnelle. L’auto-édition peut également permettre de trouver son public, même confidentiel, ou de servir de tremplin, puisque des romans auto-édités attirent régulièrement le regard des éditeurs grâce à leurs succès, lesquels peuvent ainsi proposer un contrat à l’auteur. Il semble néanmoins que certains changements de méthodes soient nécessaires dans l’édition traditionnelle, notamment concernant l’édition numérique (prix trop élevés, droits d’auteur trop faibles…).

Autoéditer son livre grâce au financement participatif (crowdfunding)

16 juin 2022

Comment réaliser ses couvertures de livre ?

16 juin 2022

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *